Action « Jupiler »

Dimanche 2 avril 2006 22:48 - Antipub

Alors que le CPE fait sortir mardi quelques personnes en France, un drame social se joue en Belgique, ah ah, différence d'échelle, emphase, tout ça. Je ne sais même plus combien de manifestants ont été annoncés, mille, deux mille, différence d'échelle écrivais-je. Sujet qui n'a rien à voir, aussi, puisqu'ici (enfin, ici, c'est Leuven, il y a bien vingt minutes de train pour y arriver) la manifestation concernant les licenciements décidés par Inbev.

Inbev que personne ne connait, d'ailleurs c'est nul comme nom, c'était bien mieux quand ça s'appelait Interbrew, en tout cas il y avait brew dans le nom, c'était un indice.

On s'indigne mais faut pas déconner non plus, personne n'appelle à boycotter Jupiler, Stella, Belle-Vue, Hoegaarden et autres. Et pour marquer le coup, campagne publicitaire pour le lancement de la « Jupiler Blue », j'imagine que c'est « valoriser l'acquis » après que la Labatt Ice ne se soit pas vendue, fins stratèges.

Campagne publicitaire au mauvais moment et je n'ai rien fait d'autre que quelques photos d'un détournement ayant eu lieu à trois endroits de Bruxelles cet après-midi :

/photos/action-jupiler.jpeg

Bruxelles, 2 avril 2006

Après, pour l'exportation de la lutte sociale, pour la compréhension des détournements, il y a tout un vocabulaire qui n'est pas encore mondialisé, genre C4, du nom du formulaire que l'employeur fournit à son maintenant-ex-employé. En plus en vignette le texte est illisible, il est marqué « les actionnaires savent pourquoi ».

Et il ne pleuvait pas.

Dernière modification: dimanche 2 avril 2006 22:49