Coin web de Frédéric Péters

MĂ©nage, de Apache Ă  nginx

Petit à petit la mise à niveau de ce serveur et aujourd’hui c’était bascule du serveur web, de Apache à nginx, migration régulièrement repoussée en regardant les sédiments de vieux sites et vieilles configurations, dette technique dit-on, dette technique dites donc.

Du Django bien sûr, un peu de CGI pour la forme, maison (ddns) ou d’ailleurs (gitweb), des sites statiques super vieux, ou tout neuf, ou créés à partir de wget -E d’encore plus anciens sites PHP et servis via l’option MultiViews, ou juste là pour satisfaire une parano excessive et fournir à NetworkManager ma propre URL de vérification de fonctionnement de la connexion, etc.

Au final, quelques petites entorses à Cool URIs don't change, en mode «â€Żmais certaines disparaissent », parce que j’ai laissé de côté certains enchainements de RewriteRule en RewriteRule qui n’étaient plus là pour le bénéfice de personne (vérification des logs récents à l’appui); au final, deux ou trois sites désactivés; au final surtout une configuration toute propre, sans aucune des galères que j’imaginais, avec même du nettoyage côté Let’s Encrypt, et une gestion du bout NetworkManager sans le moindre fichier,

        location /nm-connectivity-check.txt {
                add_header X-NetworkManager-Status online;
                return 200 "OK";
        }

Reste maintenant à garder un œil sur les logs quand même, qui au fil des heures et des 404 continueront sans doute à révéler quelques sous-répertoires oubliés.

14 mai 2020, 12:58