Coin web de Frédéric Péters

Les en-dehors

L'Ardèche, ce n'est pas la porte à côté, pour y passer la semaine de la nouvelle année, j'ai quand même passé pas mal de temps dans des trains, au mieux, dans des gares à attendre un train en retard, au pire.

« Les en-dehors » était un des livres qui m'accompagnait, sous-titré « Anarchistes individualistes et illégalistes à la ‟belle époque” », écrit par Anne Steiner, publié aux éditions L'Échappée.

Fronton de la mairie de Villeneuve-de-Berg

Villeneuve-de-Berg, 29 décembre 2008

Et « c'était très intéressant »™, ce n'est pas un livre d'analyse, et s'il y a un regard critique il est rare et des plus légers, non, c'est un livre qui raconte une courte période, début du XXe, du point de vue de quelques personnes, principalement de celui d'une jeune fille débarquant alors à Paris, Rirette Maîtrejean. Mais là où le livre est vraiment intéressant, c'est dans les parallèles qu'il permet de voir entre situations et mouvements d'alors et d'aujourd'hui, et dans les questions qui se trouvent encore maintenant vécues au quotidien (par exemple l'obligation du salariat, ou la réflexion sur la simplicité volontaire).

Finalement, et parce que ce n'est pas négligeable, nom d'un petit bonhomme, quelle qualité dans la composition typographique de ce bouquin.

Page du livre
11 janvier 2009, 13:23