Panik au palais des délices

Dimanche 21 décembre 2008 12:54 - Radio

Pas grand rapport avec la Panique an Mangin Palace hebdomadaire, d'autant que par moment certains verraient plutôt Radio Panik au ministère psychique, mais pas grand rapport, sauf le média radio, entre ces excellentes émissions et l'après-midi d'hier, Panik au palais des délices. Pas grand rapport mais aussi des titres loufoques pour les débats du jour :

  • « Médias ? J'aime pas des mass », sur la pratique autonome de l'information (i.e. sur les médias alternatifs);
  • « Non stop ou encore ? », sur les vint-cinq années de la radio, avec un beau panel d'(ex-)participants au projet;
  • « T'as pas un plan ? », sur les aventures croquignolesque du plan de fréquence.

De 14 à 19 heures, cinq heure de débats et d'archives sonores, en studio mobile, ce billet ne fait pas office d'annonce, il vient après le succès pour s'en féliciter… Bravo tout le monde donc !

Pour en arriver là, pour être prêt à diffuser à 13h59, c'est évidemment le samedi matin qui fut un rien secouant; il commence d'ailleurs comme beaucoup par le téléphone qui me sort du lit, « Fred il n'y a plus rien à l'antenne », soupir, connexion à la radio, gros soupir, pas d'internet, ou alors le dyndns n'a pas fonctionné, direction radio, m'habiller d'abord.

Encore personne à la radio, le réseau local fonctionne bien, c'est effectivement la liaison ADSL qui est down, « statut: ACTIVATION », quoi ? On a finalement décidé de changer de fournisseur et c'est aujourd'hui que la bascule devait se faire ? Mmmm, redémarrage forcé du routeur et la connexion s'établit, ouf, coup de dyndns et le serveur de stream nous retrouve enfin et se remet à diffuser.

Se remet à diffuser la première piste d'un CD qui tourne depuis hier soir, parce que le système de diffusion non-stop semble avoir décidé hier de jouer la sortie de table, c'est-à-dire que c'est soit larsen soit silence, bizarre bizarre, mais restaurer les paramètres de mixer alsa restaure l'affaire.

Petit interlude pour rentrer chez moi prendre le matériel nécessaire à l'après-midi et retour à la radio où je retrouve Pierre et Sophie, qui doivent mettre sur iPod la sélection d'archives et de musiques qui seront diffusées l'après-midi; un iPod Mac, formatté en HFS, c'est-à-dire inutilisable (en passant le choix de l'iPod au lancement de gtkpod, c'est pas top, « c'est quel modèle ? » « je ne sais pas, c'est un cadeau », sans doute les apple-addcits connaissent-ils le modèle précis de leur appareil, pas tout le monde).

Pas question de reformatter, il y a des données importantes, tant pis, on se promet d'installer Rockbox et Sophie court chez elle avec la sélection et l'iPod pour transférer le tout avec son iTunes.

De notre côté, Sarah, Tamara et Edgar sont arrivés, on prend les trois caisses, casques-micros-câbles-divers, enceintes et tables de mixage, et on file au palais des délices installer le tout.

Marc est là à l'heure et m'apporte son modem Cleawire qui nous fournira le lien internet, modem testé deux jours plus tôt chez moi, mais qui ici une fois branché se met à clignoter de partout, guirlandes et esprit de Noël sans doute, je hèle Marc déjà reparti par la fenêtre (je hêle par la fenêtre, Marc étant reparti par la porte, on s'y perdrait) qui me confirme que ça signifie qu'il ne parvient pas à avoir de connexion, quoi faire ? Le déplacer et essayer voir si en d'autres endroits ça marche. De fait, cinq mètres plus loin c'est bon, ce sera juste moins confortable pour moi.

À ce moment, même Sylvain le technicien officiel de la radio est enfin arrivé et les cablâges et réglages se terminent, le stream est en place à 13h50, est testé au studio à 13h54, et démarré pour de bon là-haut par Tamara à 13h56.

Ensuite, de 13:56:34 à 18:32:52 il ne s'agit plus pour moi que de profiter des débats, du thé à la menthe et de garder un œil sur le volume d'éntrée sur la carte son et l'autre sur iptraf qui me confirme la connexion au studio et le débit utilisé (ce qui était ma crainte par rapport à Clearwire et son upload assez limité), 18:32:52, alors que ce n'est pas terminé, la connexion s'affiche CLOSED alors que le dernier débat est encore en cours, heureusement elle est reprise automatiquement, le même coup se reproduira alors à 38, 43 et 49, sans indication précise de la cause, ce sera à analyser pour la prochaine fois, parce que là ça se termine, et tout le monde est content.

Remerciements techniques à Marc pour son modem et au hacklab pour la carte son (M-Audio MobilePre USB) et à toute la communauté du libre pour Debian, Darkice, Icecast2, iptraf, GStreamer, Totem et tous les autres.