Presses

Dimanche 21 septembre 2008 11:38 - Divers

Aujourd'hui dimanche c'est journée sans voitures et si je râle sur l'hypocrosie de celle-ci (limitée de 9 à 19h, dérogations à tout va) j'aurais l'impression de réécrire le même billet que l'année précédente, ou celle d'avant, lassant à force, peut-être.

Du coup c'est finalement heureux que je sois tombé hier sur la carte blanche de Corentin de Salle dans Le Soir; cet ultra-con, cette ordure de libertarien, sans surprise parle déjà après dix lignes de la tyrannie des cyclistes, de comment sa liberté, chérie, est violée en ce dimanche. C'est finalement heureux, parce qu'un tel texte donne un argument en plus, cette journée emmerde ce sombre connard, et c'est bien™.

À décharge du Soir, il y avait en regard de ce texte un autre, sur le même sujet, dont j'ai oublié l'auteur, et qui était très bien.

Des articles qui me feraient bondir, je pensais en trouver des masses en ramassant Les Échos dans le train à mon retour de Paris, j'avais peu d'espoir dans toute la pagaille autour de Lehman Brothers, Merril Lynch et AIG mais page 10, « l'offre raisonnable d'emploi en vigueur le 1er octobre » promettait quelques attaques contre de scandaleux acquis sociaux. Grosse déception, cet article n'était même pas révoltant, juste fade.

Fade (et on admire la transition, merci), CQFD ne l'est pas, et ça fait cinq ans que ça dure, et ce serait vraiment bien que ça dure, alors ils cherchent de nouveaux lecteurs. Achetez-le déjà en kiosque, vous pourrez vous abonner ensuite.

/vrac/CQFD.png

Dernière modification: samedi 29 novembre 2008 21:34