Histoire inédite de l'économie en Belgique, de 1945 à nos jours

Mardi 10 juin 2008 12:30 - Bouquins

L'intention de ce livre est excellente, présenter et expliquer, avec un regard critique, les évolutions de l'économie et des politiques économiques en Belgique.

De l'intention à la réalisation, je ne trouve malheureusement pas le résultat des meilleurs; sur le fond j'espérais une approche plus historique, plus concrète, plus sociale, un peu à la façon d'Howard Zinn dans son histoire populaire des États-Unis. Ici on a plutôt affaire à une succession (désordonnée?) d'aller-retours mélangeant considérations historiques et explications de concepts économiques. Il ressort aussi l'impression que les matières économiques se décident en haut lieu sans influence possible ou efficace du peuple, ce qui est assez malheureusement vu les auteurs et la conclusion donnée à l'ouvrage.

Mais avant le fond, là où la lecture en devient pénible, c'est vraiment la forme; pour tout dire ça ressemble à un assemblage de fichiers Word collés à la va-vite, sans relecture ou cohérence typographique, listes utilisant différents types de marqueurs, tirets ou cercles, suivant les chapitres, absence d'accents sur les majuscules, deux-points se retrouvant jetés en début de ligne, paragraphe aligné à gauche sans raison, etc. J'ai même l'impression qu'il y a un ¤ là où un € devait se trouver...

Il y a pourtant de bonnes intentions, par exemple c'est super gentil d'ajouter un astérisque derrière un acronyme pour indiquer qu'il est présent dans un glossaire mais il vaut mieux se limiter à la première occurrence, parce que sur dix lignes, ça fait un peu trop guerre des étoiles :

Introduction : qu'est-ce que le PIB* ?

Le revenu généré en un an dans un pays est généralement mesuré par le produit intérieur brut, le célèbre PIB*. Le PIB* est la somme (...). On parle alors du PIB* au prix du marché (PIB*pm). (...)

A contrario certains acronymes surgissent de nulle part, « La crise a mis en échec les politiques volontaristes de création d'emploi : la RDTT est bloquée (...) », RDTT ? Réduction du temps de travail, avec le contexte ça passe mais c'est limite.

Voilà donc un livre qui devrait être publié sous une licence libre, je suis sûr que quelques personnes motivées feraient alors le nécessaire travail de relecture; et il reste à écrire une histoire populaire de la Belgique.