Rêves de droite

Mercredi 28 mai 2008 14:38 - Bouquins

J'en avais lu quelques pages samedi et les autres ont défilé à vive allure à l'occasion d'une heure de train ce dimanche matin; de Mona Chollet, « Rêves de droite -- défaire l'imaginaire sarkozyste » dépasse de manière très heureuse la critique d'un pouvoir en place pour également questionner le manque, ou la disparition, d'un imaginaire de gauche.

Avec comme un écho dans :

« Cette attitude [la tendance, à gauche, de raisonner selon une attitude groupusculaire] a pour résultat absurde et désastreux que le maintien de la structure, à l'intérieur de laquelle se déroule l'essentiel de la vie sociale des militants, et dont ils font dériver leur identité personnelle et collective, finit par primer les objectifs qu'elle est censée servir, et qui sont sa raison d'être. »

Le livre est disponible en ligne, sur le site de l'éditeur : Rêves de droite.

Dernière modification: mercredi 28 mai 2008 14:39

Elle a raison de pointer du doigt l'attitude groupusculaire de gauche. Elle a encore raison d'affirmer la tendance à l'autocentrage de nombreux organismes.

Mais pourquoi faire un lien entre les deux ? Est-ce qu'un parti politique de droite est moins soucieux de ses propres intérêts qu'un partie politique de gauche ? Non, ils sont tous deux pervertis par des logiques électorales qui transcendent hélas toujours les objectifs qui sont censés être les leurs (faire naître des idées sur la meilleure façon de satisfaire l'intérêt général en l'occurrence, et faciliter leur mise en place)

Comment by Pierre on 6 juin 2008 10:54

Les commentaires sur ce billet ont été fermés.