ThalysNet

Mercredi 14 mai 2008 23:27 - Divers

Aujourd'hui j'ai testé pour vous le « ThalysNet », le WiFi qui équipe désormais certaines lignes et qui est l'objet de communiqués de presse repris sans analyse dans des dépêches d'agences reprises sans analyse dans la presse... Je dois bien dire que je n'avais absolument pas prévu de tester ce truc et d'être ainsi dans la hype qui me verrait blogueur influent à qui Thalys offrirait une journée shopping à Amsterdam (hum, fait se calmer, là).

Je suis donc assis tout seul dans un emplacement pour quatre personnes, parce que je le vaux bien (et qu'il était désespérément vide), et j'écoute d'une oreille toujours attentive les messages toujours identiques qui défilent en cinq langues, « attention les portes vont fermer », « welcome on board of Thalys », « il y a à boire et à manger voiture 4 », « dénoncez les terroristes qui n'étiquettent pas leurs bagages », et c'est au milieu de tout ça que s'annonce le côté ultra-moderne du train dans lequel j'ai posé mes fesses et mon sac : il y a du WiFi à bord, et des panneaux avec les informations de connexion quelque part.

Ni une ni deux je désactive kexec, redémarre avec un noyau 2.6.24 (parce que j'ai oublié de compiler le module acerhk pour le 2.6.25), fait un echo 1 > quelquepart, un modprobe, puis un dhcpd eth1 et récupère ainsi une adresse IP, il n'y a pas à dire, ça fait vraiment héroïque, un jour moi aussi j'utiliserai NetworkManager et me satisferait d'un système fonctionnant tout seul, promis.

Je reçois donc une adresse IP, et elle n'est pas très originale : 192.168.102.180. Quoi d'autre ? passerelle sur 192.168.102.1, serveur DNS sur 192.168.101.1, domaine par défaut en thalysnet.com... rien de bien folichon. Mais la résolution de nom avec mon serveur DNS ne passe pas, je bascule donc sur le leur et résoud les noms de la terre entière, je pense dix secondes l'IP-over-DNS qui doit être jouable mais décide de passer outre sur le moment (et oublierai plus tard d'y revenir).

Sans grande surprise il y a un portail captif, qui dit que je suis bien gentil mais que je devrais m'inscrire, et que si après j'ai 6 euros 50 j'aurai le droit d'aller faire des choses. Merci bien mais je vais plutôt regarder ce qu'il est possible de faire pour moins cher.

Ah, une connexion sur le port 25 vers l'extérieur est captée et prise en charge par un serveur local, relay.railway.i250, qui tourne Postfix et à qui je dis EHLO. Il a l'air aimable, je continue à lui parler et m'envoie un message, je verrai à l'arrivée si ça passe. Et c'est passé ! La trace dans le mesage étant celle-ci

Received: from 212-123-0-149.ifiber.telenet-ops.be ([212.123.0.149] helo=nocmail1.wlot.net)
      by mon.serveur.smtp with esmtp (Exim 4.63)
      (envelope-from <fred@somewhere>)
      id 1JwLyI-0004yt-Gr
      for fred@somewhere; Wed, 14 May 2008 20:45:05 +0200
Received: from relay.railway.i250 (unknown [10.1.7.2])
      by nocmail1.wlot.net (Postfix) with ESMTP id D0E52E0093
      for <fred@somewhere>; Wed, 14 May 2008 20:24:07 +0200 (CEST)
Received: from trap (unknown [192.168.102.180])
      by relay.railway.i250 (Postfix) with ESMTP id 804B9405A
      for <fred@somewhere>; Wed, 14 May 2008 19:54:55 +0200 (CEST)

Message lâché à 19h54, qui traine je ne sais trop où mais qui arrive sur mon serveur SMTP à 20h45, avant l'arrivée du train en gare, c'est déjà ça.

Alors que je ne sais pas encore ce que ce test va donner, je continue à jouer un peu et balance deux nmap, qui tournent tranquillement dans un terminal quand le contrôleur passe vérifier mon billet.

Et voici le résultat des nmap

Interesting ports on notavailable (192.168.101.2):
Not shown: 1709 closed ports
PORT     STATE SERVICE  VERSION
25/tcp   open  smtp     Postfix smtpd
53/tcp   open  domain   ISC BIND dnsmasq-2.24
80/tcp   open  http     Apache httpd 2.0.46 ((CentOS))
443/tcp  open  ssl/http Apache httpd 2.0.46 ((CentOS))
4444/tcp open  http     Apache httpd 2.0.46

et

Interesting ports on 192.168.101.1:
Not shown: 1707 closed ports
PORT     STATE    SERVICE    VERSION
25/tcp   open     smtp       Postfix smtpd
53/tcp   open     domain?
80/tcp   open     http       Apache httpd 2.0.46 ((CentOS))
443/tcp  filtered https
3128/tcp open     http-proxy Squid webproxy 2.5.STABLE3
4444/tcp open     http       Apache httpd 2.0.46
8080/tcp open     http-proxy Squid webproxy 2.5.STABLE3

Après tout ça j'arrête de jouer et me met enfin sur ce qui justifiait que je sorte le laptop en premier lieu, et ce n'est qu'à l'arrivée que je constate qu'il y avait une énorme bande autocollante WiFi machin sur la fenêtre à côté de moi...

bande autocollante "WiFi Inside"

Presque Bruxelles, 14 mai 2008

La prochaine fois je vous expliquerai peut-être comment c'est moins drôle d'être pris en stop par un séminariste avant des embouteillages sur l'A10 que sur un Rochefort Poitiers par un petit gars autrichien mais très sympa.

À vous les studios.

Dernière modification: mercredi 14 mai 2008 23:29

je suis très admirative de la lcuidité d'espritn dont tu fais preuve :)

Comment by Arrangeur on 27 mai 2008 11:00

Les commentaires sur ce billet ont été fermés.