Falafel

Samedi 27 octobre 2007 11:22 - Divers

La plupart du temps le travail se partage entre elles deux, la seconde je m'en souviens lisant Ryū Murakami, peut-être « Bleu presque transparent », entre deux séances; la première, elle est là ce soir, elle dit « on n'a jamais personne pour ce film », « merci de nous encourager », « vous risquez d'être tout seuls dans la salle ».

C'est un film libanais, catégorisé « comédie dramatique », c'était lui où « Deux jours à Paris » qui est rangé comédie française, passons; le titre, c'est « Falafel », ça me rappelle un festival du film fantastique, il y a des année, « He died with a Felafel in his hand », film australien, avec Charlotte Gainsbourg, ou Romane Bohringer. Mais les deux films n'ont pas grand chose à voir entre eux.

« Falafel », il se passe à Beyrouth, sur le temps d'une soirée, je ne raconte pas l'histoire; mais deux scènes se passent dans un cybercafé (un netcafé disent-il), quelques ordinateurs, deux flippers, un pingouin en carton sur le mur. Eh eh.