Underground

Samedi 30 avril 2005 21:06 - Bouquins

Tokyo, lundi 20 mars 1995, du gaz Sarin est répandu dans plusieurs lignes du métro. Haruki Murakami a rencontré des victimes, des témoins, pour découvrir ce qu'au-delà de la vision portée par les médias, la manière dont la population japonaise a vécu ces attentats.

Se succèdent ainsi dans une première partie les différents récits, mis en forme par Murakami, quelques pages pour chacun, le récit de la journée, les suites. Rencontre avec des quotidiens japonais, percutés en cette journée de printemps, des témoignages de l'humanité, simplement.

Après avoir conduit ces entretiens, après qu'ils aient été publiés, Murakami rédige la seconde partie, sous la même forme, encore des entretiens, mais cette fois avec les « coupables », membres ou ex-membres de la secte Aum, simples membres qui ont découverts ce que leur « association » a perpétré.