Extension du domaine de la lutte

Jeudi 27 janvier 2005 23:09 - Bouquins

Houellebecq, il fait partie des auteurs que je n'ai pas lu du fait de leur médiatisation. Mais je me suis laissé convaincre. Et voilà, j'ai lu, la fin me déçoit; c'est facile mais la seule option possible pour en finir était un suicide franc et massif.

Ou un énorme pétage de plomb.

Mais ça n'aurait pas correctement cadré avec le personnage. (justement dirais-je).

Marrant, Houellebecq je l'ai lu aussi après sa médiatisation. Et si "Les particules élémentaires" c'est bien écrit, il y a dedans un petit je-sais-pas-quoi un peu bizarre qui fait qu'il m'a plu mais avec un arrière gout presque malsain.

Comment by Nicolas on 28 janvier 2005 12:17

Houellebecq c'est malsain et c'est pour ça que c'est bien. Il nous jette en pature la part de noirceur des consciences occidentales, c'est ce qui peut créer le sentiment de malaise, qui lui donne - pour moi en tout cas - cette fonction cathartique aussi.

Comment by Pierre on 23 mars 2005 9:00

L'extension est le plus grand livre jamais publié actuellement. Quand je l'ai lu (d'une traite, en une nuit) je n'en croyais pas mes yeux. Enfin, un livre qui dit la vérité sur notre époque. Le malentendu avec Houellebecq, c'est qu'il n'a rien fait de mieux. C'est facile, mais encore fallait-il qu'il soit écrit et qu'un éditeur judicieux ait eu l'audace de le publier. Après, il est difficile d'écrire autre chose. Même pour Houellebecq.

Comment by BOIDIN on 18 décembre 2005 13:49

Les commentaires sur ce billet ont été fermés.