Chroniques de l'oiseau à ressort

Dimanche 31 octobre 2004 13:19 - Bouquins

Sur l'étagère d'une librairie, deux livres d'Haruki Murakami que je n'ai pas lu; « Chroniques de l'oiseau à ressort » est le premier que j'ouvre et tout de suite un sentiment de déjà-lu. La cuisson des pâtes interrompues, la musique classique, le coup de téléphone d'une inconnue, le chat disparu, j'avais déjà lu cela... Où ? Je continuai la lecture, ne me posant plus la question après le premier chapitre, terra incognita.

Plus tard, mes soupçons portés sur « L'éléphant s'évapore », emprunté il y a longtemps, se confirmèrent quand je feuilletai ce recueil de nouvelle, la première parlait bien de l'oiseau à ressort...

L'oiseau à ressort, pont entre le réel et l'imaginaire, le narrateur l'entend et la séparation qui se devait nette s'étiole, sa femme disparaît, d'étranges personnes, aux singulières histoires, sont rencontrées, Malta Kano, le vieux militaire de Mandchourie, Cannelle et Muscade, etc.