Adrénaline

Dimanche 10 octobre 2004 18:49 - Divers

J'observe mon taux d'adrénaline lentement diminuer et ce n'est pas plus mal de pouvoir souffler un peu après deux heures où celui-ci a artificiellement été maintenu un peu haut. Conjonction de travail pour lequel j'étais un peu à la bourre et d'une nouvelle platine CD qui me lit enfin sans sourciller le nouvel album de Soulwax.

Souffler cinq minutes parce qu'on sera à la mi-octobre avant que je n'aie réalisé que ce mois a commencé. Souffler parce que la semaine s'annonce (à nouveau) épique.

Sommeil

Liège Bruxelles, 10 octobre 2004

Dernière modification: dimanche 10 octobre 2004 18:50